Joseph Plaskett Award/prix de Joseph Plaskett
La Fondation Joseph Plaskett avec l'Academie Royale des Arts du Canada
rca
English  |  Français


Les lauréats du prix Joseph Plaskett


caption_fr
Jason Stovall accepts award at 2017 RCA event
at Aga Khan Museum in Toronto, May 6, 2017

Lauréate 2017 - Jason Stovall


Jason Stovall a obtenu une maîtrise en arts visuels à la Western University à London en Ontario et il est établi à Victoria en Colombie-Britannique. Stovall écrit que ses peintures graphiques figuratives reflètent une hésitation à admettre un besoin physique et émotif envers les autres. Et aussi qu'elles sont imprégnées de ses expériences comme homosexuel ayant grandi en Alberta. Né en 1989 à Edmonton en Alberta mais élevé dans la région des sables bitumineux, fort Mc Murray, mélange banlieusard et industriel, est le point de départ, dans le travail de Stovall, de la juxtaposition de questions telles que le pouvoir et les tensions avec les thèmes d'identité et de masculinité. Son éducation, fortement influencée par les valeurs conservatrices et religieuses de l'Alberta et par la main-d'œuvre transitoire passant par les sables bitumineux forme la base de son inspiration.

Les peintures de Jason Stovall ont impressionné le jury à l'unanimité : « Leur force formelle est apparue immédiatement, forçant l'attention du jury sur leur composition caractéristique ainsi que sur l'utilisation élaborée et surprenante de la couleur par le peintre. Le contenu narratif évocateur de l'artiste était palpable dans les peintures elles-mêmes, ce qui a été confirmé par la suite par son clair exposé écrit. Jason Stovall tisse d'une façon cohérente forme et contenu ensemble dans d'étonnantes peintures qui sont vulnérables, affectives, humaines, touchantes et émotionnelles.»

Jason s'est vu remettre une très bonne lettre de recommandation de Sky Glabush, professeur agrégé en arts visuels à l'université Western. Il planifie de visiter des musées d'importance et de s'immerger dans diverses cultures européennes qui, selon lui, sont plus réceptives envers la peinture figurative que ne l'est l'Amérique du Nord. Il est particulièrement impatient de voir en personne les œuvres de Bacon, Hockney, Matisse et Picasso. Jason a prononcé un discours vibrant lors de la cérémonie de remise annuelle de la récompense qui se tenait à Toronto en mai 2017. Il a l'entière confiance de la fondation Joseph Plaskett quant à son avenir.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Alexander Irving and Landon Mackenzie announce 2017 Plaskett Winner
    Alexander Irving and Landon Mackenzie announce 2017 Plaskett Winner
  • Jason Stovall "Touch" 2016
    Jason Stovall "Touch" 2016
  • Jason Stovall "Monkey on Your back" 2015
    Jason Stovall "Monkey on Your back" 2015
  • Jason Stovall "Waves" 2016
    Jason Stovall "Waves" 2016






caption_fr
Ambera Wellmann

Lauréate 2016 - Ambera Wellmann


Ambera Wellmann est née à Lunenburg en Nouvelle-Écosse. Elle a fréquenté NSCAD University à partir de 2007, se concentrant principalement sur la peinture, le dessin et la gravure. En 2010 elle a étudié à Cooper Union School of Art à New York. Elle a obtenu une maîtrise en arts visuels de l’University of Guelph en 2016.

En plus de gagner le prix Joseph Plaskett, Ambera Wellmann a remporté une bourse de projet de la province de la Nouvelle-Écosse, une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et deux Elizabeth Greenshields Foundation Awards. Elle a été artiste en résidence au Arteles Centre en Finlande en 2013. Elle a aussi présenté ses œuvres partout au Canada et aux États-Unis et a plusieurs expositions prévues prochainement.

sunkLe jury du prix Plaskett a été recruté à Vancouver et était composé de David MacWilliam, Gary Pearson et Allyson Clay (avec l’aide de Caroline Mousseau pour la traduction). Ils ont écrit avec enthousiasme :
« Le jury a été saisi par la beauté ardue du sujet des tableaux d’Ambera Wellmann et a admiré sa technique virtuose ainsi que son audace à plonger dans le grotesque et l’étrange. Son choix de représenter des objets de porcelaine se substituant au corps humain et sa manière de les rendre, par un riche clair-obscur achromatique, sont fascinants. Le comité a souligné que le prix lui donnera la chance de voir en Europe une variété d’objets, d’œuvres et d’artefacts qui s’accorderont tout à fait avec ses préoccupations. »

Mme Wellmann s’est rendue à Vancouver en mai 2016 pour y recevoir le prix lors d’une cérémonie à la galerie Equinox, à laquelle assistait la communauté artistique. Cette cérémonie a été suivie d’une deuxième remise de prix et d’une fête au 136e gala de l’Académie royale des arts du Canada, qui a eu lieu au centre d’artiste Western Front. Ambera Wellmann espère consacrer la prochaine année à la recherche et au travail d’atelier, à Paris et à Berlin. La Fondation Joseph Plaskett est excitée de lui fournir cette occasion.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • L
    L'artiste Caroline Mousseau annonce la lauréate du prix Plaskett au gala de l'Académie. Photo : Pauline Petit.
  • <em>Judith</em>, 33" x 34", huile sur toile, 2016
    Judith, 33" x 34", huile sur toile, 2016
  • <em>Monkey</em>, 30" x 31", huile sur toile, 2016
    Monkey, 30" x 31", huile sur toile, 2016
  • <em>An Apple Bright</em>, 18" x 18", huile sur toile, 2015
    An Apple Bright, 18" x 18", huile sur toile, 2015






caption_fr
Stanzie Tooth

Lauréate 2015 - Stanzie Tooth


Nous sommes ravis d’annoncer que Stanzie Tooth est la lauréate du prix Joseph Plaskett pour 2015. Cette bourse de 25 000 $ représente l’héritage de l’artiste et philanthrope canadien Joseph Plaskett (1918 – 2014). Le prix a été établi en 2004. Il est destiné à soutenir un étudiant canadien en art dans son projet de voyage ou d’études en Europe pour une durée d’un an. Félicitations à la gagnante !

Lors de la création de la fondation en 2004, M. Plaskett a déclaré : J’ai créé ce prix pour reproduire ce qu’Emily Carr a fait pour moi en 1946. J’aimerais que de jeunes artistes canadiens puissent profiter du privilège dont j’ai bénéficié il y a plus d’un demi-siècle. L’Europe, et surtout la France, m’ont enrichi de connaissances et d’expériences. Même si beaucoup de choses ont changé depuis que j’ai voyagé et étudié à l’étranger, l’enseignement de l’Europe et de son histoire attendent toujours ceux qui désirent les découvrir. »

Pour 2015 le jury était composé de Jonathan Shaughnessy, conservateur au Musée des beaux-arts du Canada ; de Carol Wanio, lauréate du prix du Gouverneur général ; et de Jennifer Lefort (présidente du jury), artiste et lauréate du prix Plaskett en 2005. Le prix Plaskett est administré dans un partenariat entre la fondation Joseph Plaskett et l’Académie royale des arts du Canada. Cette année, un nouveau prix de 10 000 $ a été instauré pour celui ou celle qui finissait 2e au concours, le prix Nancy Petry. Il a été remis à Rachel Crummey. Les prix ont été présentés à Mme Tooth et à Mme Crummey lors de la 135e assemblée générale de l’Académie royale des arts du Canada au Musée d’art contemporain de Montréal le 16 mai 2015.

paintingStanzie Tooth est candidate à la maîtrise en arts visuels à l’Université d’Ottawa. En 2007 elle a reçu un BFA d’OCAD University avec un prix d’excellence en peinture. Elle a participé à des expositions individuelles et de groupe au Canada, y compris 60 Painters au Humber College, un survol ambitieux de la peinture canadienne contemporaine. Stanzie Tooth est représentée par la galerie General Hardware Contemporary à Toronto.

L’exposition de maîtrise de Stanzie, intitulée Hand to Ground, aura lieu le 1er août à la galerie Karsh Masson de la ville d’Ottawa. Le département d’arts visuels de l’Université d’Ottawa est fier de ses partenariats avec les institutions et les galeries avoisinantes. Les expositions de maîtrise ont lieu en août de chaque année dans les régions d’Ottawa et de Gatineau.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Stanzie Tooth
    Stanzie Tooth
  • Landon Mackenzie et les invités au gala de remise des prix Plaskett et Petry. Toutes les photos : Guy Lavigueur.
    Landon Mackenzie et les invités au gala de remise des prix Plaskett et Petry. Toutes les photos : Guy Lavigueur.
  • Stanzie Tooth accepte le prix au Musée d
    Stanzie Tooth accepte le prix au Musée d'art contemporain de Montréal.
  • La présidente du jury, Jennifer Lefort, et Landon Mackenzie annoncent les gagnants lors du dîner des présidents de l
    La présidente du jury, Jennifer Lefort, et Landon Mackenzie annoncent les gagnants lors du dîner des présidents de l'Académie.






2014
caption_fr
Collin Johanson

Lauréat 2014 - Collin Johanson


La Fondation Joseph Plaskett tient à féliciter Collin Johanson !

M. Johanson a reçu le onzième prix Joseph Plaskett lors d’une cérémonie spéciale pour célébrer les dix ans du prix. La cérémonie, l’exposition et la réception ont eu lieu aux magnifiques nouveaux locaux d’Equinox Gallery, Vancouver, le 9 mai 2014. La communauté artistique de Vancouver était invitée.

Le jury de cette année, composé d’artistes reconnus, a eu lieu à Winnipeg et incluait Mark Neufeld (président), professeur agrégé à l’Université du Manitoba et récipiendaire de la première édition du prix Joseph Plaskett ; Paul Butler, conservateur de l'art contemporain à la Winnipeg Art Gallery ; Eleanor Bond, professeure agrégée à l’Université Concordia et artiste reconnue établie à Winnipeg.

Le jury a unanimement recommandé l’artiste Collin Johanson, de Montréal, qui a présenté un corpus convaincant de tableaux abstraits expressifs. Bien ancrées dans le modernisme européen, ses peintures explorent différentes approches abstraites, tandis que des références personnelles témoignent de préoccupations contemporaines quant au sujet.

worksPaul Butler a félicité l’engagement de Johanson dans sa pratique et a soulevé : « il y a une joie qui transpire de sa peinture, une joie provenant d’une inlassable expérimentation et repoussant les limites de la peinture ».

Collin Johanson a obtenu son baccalauréat à Emily Carr University of Art + Design en 2004, puis sa maîtrise à l’Université Concordia en 2013. Son travail a déjà commencé à attirer l’attention. Il a été finaliste au concours de peintures canadiennes de RBC en 2008 et a été inclus dans plusieurs expositions de groupe depuis 2005. Il a présenté des expositions individuelles à Access et à LES Gallery, Vancouver. Plus récemment, il a présenté son travail dans l’exposition de groupe A Process of Recognition à la galerie Battat Contemporary à Montréal. Johanson a l’intention de s’établir à Berlin et de consacrer du temps à la visite de musées à Paris.

Le prix a également été annoncé, comme c’est la tradition, en partenariat avec l’Académie royale des arts du Canada lors du dîner du Président (à la 135e assemblée générale annuelle), sous des applaudissements nourris, à l’Art Gallery of Edmonton le 17 mai 2014.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Landon Mackenzie présente Collin Johanson.
    Landon Mackenzie présente Collin Johanson.
  • L
    L'artiste Tak Tanabe parle de Joe Plaskett.
  • Le gagnant est acclamé par Neil Campbell, Daina Augautis (conservatrice en chef à la VAG) et d
    Le gagnant est acclamé par Neil Campbell, Daina Augautis (conservatrice en chef à la VAG) et d'autres.
  • Collin Johanson reçoit le prix des mains du président du jury, Mark Neufeld.
    Collin Johanson reçoit le prix des mains du président du jury, Mark Neufeld.






caption_fr

Lauréate 2013 - Julie Trudel


Julie Trudel est la gagnante du prix Plaskett 2013. Ce prix de 25 000 $, surnommé "Le Plaskett", en est maintenant à sa dixième édition ! Il permettra à la lauréate de passer une année à peindre en Europe et à Berlin en 2014. Elle est en ce moment à Montréal, dans son atelier, où elle crée un nouveau corpus pour son exposition prochaine qui se tiendra à la galerie Hugues Charbonneau en janvier 2014. Le prix a d’abord été annoncé devant public à l’Université du Québec à Montréal par la directrice de la Galerie de l’UQAM, Louise Déry, puis deux jours plus tard à la 134e assemblée annuelle de l’Académie royale des arts du Canada, qui s’est tenue à l’Empress Hotel à Victoria en mai 2013.

Après des heures passées à examiner les dossiers de candidature et à délibérer, Julie Trudel de l’Université du Québec à Montréal a été choisie comme récipiendaire. Le jury l’a choisie pour son approche à la fois intense et innovatrice de la peinture abstraite. Dans ses œuvres, elle analyse les procédés mécaniques de reproduction de la couleur (par exemple le CMYK), qu’elle applique manuellement sur des panneaux de formes variées. Il en résulte des surfaces illusionnistes hautement évocatrices, pouvant rappeler autant le tissage que la photographie à l’échelle microscopique.

Robert Youds, un membre du jury, poursuit : « Selon moi, le travail de la finaliste était au-dessus de la majorité des autres candidats, pour deux raisons sérieuses. Premièrement, il semble dépasser une forme de peinture abstraite générique et commune pour aller vers une forme singulière qui engage la main de l’artiste, tout en évoquant les systèmes de reproduction en général (qu’ils soient mécaniques ou numériques). Je pense que ce double jeu apporte aux œuvres quelque chose de tout à fait unique et qui tombe à point nommé. Deuxièmement, sa pratique témoigne d’une certaine dette envers l’abstraction qui l’a précédée, en particulier celle du Québec, mais sans cela ne la retienne, ou qu’elle l’imite. »

Julie TrudelLe processus de sélection à Vancouver a été supervisé par un membre du conseil d’administration, Pierre Lapointe (venu de Montréal) et par Caroline Mousseau (Simon Fraser University), qui a fourni son assistance technique, son aide à la traduction et a conçu la publicité du prix pour la revue Canadian Art à l’automne 2013 à titre d’artiste invitée. Jen Aitken, candidate à la maîtrise en sculpture à University of Guelph, a trié les fichiers à l’Académie royale des arts du Canada (ARC) à Toronto et la coordination générale s’est faite par l’administratrice de liaison Landon Mackenzie.

Julie Trudel est active comme peintre depuis 2008. Elle a présenté à Montréal deux expositions individuelles, Projet CMYK - phase 1 à la Maison de la culture Maisonneuve (2011) et Projet CMYK - phase 2 au centre d’artiste Optica (2012). Son travail a été montré dans plusieurs expositions de groupe au Québec, au Canada, en France et au Japon, dont The Painting Project à la galerie de l’UQAM en 2013. Titulaire d’une maîtrise en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal, elle est récipiendaire de nombreuses bourses de recherche, dont la bourse de la relève du Conseil des arts et des lettres du Québec (2013) et une bourse du Conseil des arts du Canada (2012). En 2011 et 2012 elle s’est qualifiée comme finaliste au Concours de peintures canadiennes de la banque RBC. Ses tableaux font partie de collections publiques et privées au Québec, au Canada et en France.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Landon Mackenzie et Julie Trudel après l
    Landon Mackenzie et Julie Trudel après l'annonce du prix.
  • Landon Mackenzie, Renée Van Halm et Julie Trudel à la réception du prix Plaskett, avant le gala de l
    Landon Mackenzie, Renée Van Halm et Julie Trudel à la réception du prix Plaskett, avant le gala de l'Académie.






caption_fr
Design: Leigh Bridges

Lauréat 2012 - Philippe Delisle


Le neuvième gagnant du prix Plaskett est annoncé ! Philippe Delisle est le lauréat 2012 du prix Plaskett de 25 000 $.

Ce printemps, lors du rassemblement de l’Académie royale des arts du Canada (ARC), parmi de nombreux artistes et designer canadiens renommés, la présidente du comité des prix de l’Académie, Renée Van Halm, a remis le prix à Philippe Delisle. La cérémonie de remise du prix Plaskett 2012 a eu lieu le 26 mai lors du le dîner des présidents de l’assemblée générale annuelle de l’ARC à Battery Hotel à Saint-Jean, Terre-Neuve.

La réunion de l’ARC et le processus de sélection du prix Plaskett se déplacent chaque année et l’excellent jury 2012 était basé à Halifax. Il y avait Jan Peacock, lauréate du prix du gouverneur général en arts visuels de 2012, Alex Livingston, peintre et professeur à NSCAD University (qui s’abstint lors du vote final pour éviter tout conflit d’intérêts) et Peter Dykhuis, directeur de la galerie d’art de l’Université Dalhousie. Landon Mackenzie, coordonnatrice du prix, professeure à Emily Carr University of Art + Design à Vancouver, s’est ajoutée au jury via Skype lors de la ronde finale.

Phil DelisleLe jury a rendu hommage à la pratique de Philippe Delisle, indiquant qu’il a l’intention d’utiliser le prix pour « examiner attentivement des musées d’art historiques ». Il a écrit : « puisque le travail de Delisle est largement tributaire de systèmes complexes de perspective, il bénéficiera d’être placé face aux peintures anciennes, celles-là même où ces systèmes ont été inventés au cours du développement de la perspective moderne. Le travail de Delisle explore les conventions du cadrage, ses peintures renfermant plusieurs peintures en une. Dans ses travaux récents, il a exposé des traces du processus en laissant certaines sections fragmentaires ou évocatrices. » Philippe Delisle a déjà obtenu des autorisations spéciales pour photographier dans le Musée du Louvre à Paris et dans les collections spéciales à Madrid.

Le travail de Philippe Delisle avait déjà été remarqué avant l’attribution du prix Plaskett. Parmi les récompenses importantes, notons des bourses de la Fondation Pollock-Krasner, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts de l’Ontario et du Conseil des arts de Toronto. Il a eu des expositions individuelles à Artcite (Windsor) et Forest City (London). Son exposition de maîtrise Strange Connections and Framing Convention s’est tenue à la galerie Anna Leonowens à Halifax. Il a également présenté son travail dans des expositions collectives à Page and Strange (Halifax), à Art Mûr (Montréal), à la Kitchener Waterloo Art Gallery, aux Cambridge Galleries, à Propeller (Toronto), à la galerie 101 (Ottawa) et à l’Art Gallery of Peel. Delisle a obtenu un baccalauréat en art de l’University of Waterloo et une maîtrise de NSCAD University (Nouvelle-Écosse) en 2012. Il est maintenant installé en Ontario.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Renée Van Halm remet le prix à Philippe Delisle au nom de l
    Renée Van Halm remet le prix à Philippe Delisle au nom de l'Académie.
  • Philippe Delisle présente son travail aux membres de l
    Philippe Delisle présente son travail aux membres de l'Académie durant l'assemblée générale annuelle.






caption_fr
Publicité parue dans la revue Canadian Art.
Graphisme : Stefanie Fiore.
(Gracieuseté de Canadian Art Magazine.)

Lauréate 2011 - Jessica Groome


Jessica Groome est la lauréate de la huitième édition du prix Plaskett. Sélectionnée par un jury d’artistes, qui sont tous des peintres et des enseignants respectés, Jessica Groome est un excellent choix pour perpétuer les valeurs du prix Plaskett, qui souhaite changer la vie de ses lauréats. Elle pratique la peinture abstraite et a récemment complété une maîtrise à l'University of Guelph, à la suite d’un baccalauréat à Emily Carr University of Art + Design.

Le prix suscite un intérêt grandissant, comme en témoigne le nombre élevé de très bons candidats qui ont rendu la sélection difficile. Le jury 2011 s’est tenu à Toronto et réunissait Shirley Wiitasalo, lauréate du prix du gouverneur général 2011 et enseignante à l’University of Toronto, Laura Millar, chef du département de peinture et de dessin à OCAD University, le professeur John Kissick, directeur de l’école de musique et des beaux-arts à l'University of Guelph, qui, à l'issue d’un débat rigoureux, s'est retiré du vote final pour éviter un conflit d’intérêts potentiel. Jessica Groome, dit de son travail : « Je suis amenée à peindre en dialogue avec l’instant. Je réponds aux effets du soleil, de la pluie, des nuages, de la neige, du crépuscule, de l’aube, de l’ombre et de la saison. Mon travail dépend de la présence de ces éléments naturels en constante évolution dans mon atelier ». Une année de travail en Europe sera une expérience marquante dans le développement de sa pratique artistique.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Landon Mackenzie remet le premier versement du prix à Jessica Groome.
    Landon Mackenzie remet le premier versement du prix à Jessica Groome.
  • Jessica Groome est proclamée lauréate du 8e prix Plaskett. Dans l
    Jessica Groome est proclamée lauréate du 8e prix Plaskett. Dans l'assistance, des artistes confirmés tels que FASTWURMS, Iain Baxter de NE Thing Co's et David Hoffos.

  • Portrait photographique de Groome par Nadia Belerique.
    Portrait photographique de Groome par Nadia Belerique.






caption_fr
Megan Hepburn et Joe Plaskett
(photo: Guy Lavigueur)

Lauréate 2010 - Megan Hepburn


La Fondation Joseph Plaskett et l’Académie royale des arts du Canada (ARC) sont heureuses d’annoncer la lauréate du prix Plaskett 2010 pour l’excellence en peinture. Le prix a été annoncé lors du 130e anniversaire de l’Académie au Château Frontenac à Québec, en présence du gouverneur général. Le peintre Joseph Plaskett, à 92 ans, s’est rendu de bonnes grâces au Canada pour remettre le prix de 25 000 $ à l’artiste émergente Megan Hepburn, de Vancouver et Montréal.

Megan Hepburn était ravie de recevoir le prix et de rencontrer M. Plaskett, ainsi que le gouverneur général et d’être célébrée devant un large public d’artistes accomplis et d’invités. Elle prévoit séjourner au Danemark pour commencer son année Plaskett.

megan hepburnMegan est née à Vancouver en 1982 et a grandi en Australie et au Canada. Elle a obtenu son baccalauréat d’Emily Carr University of Art + Design à Vancouver en 2005 et elle obtiendra sa maîtrise de l’Université Concordia (Montréal) à l’automne 2010. Elle y a remporté en 2008 la bourse d’études supérieures Velan en peinture. Elle est membre du Montreal Committee for Reading Texts and Objects et a participé à une résidence internationale au Banff Center, Why Are Conceptual Artists Painting Again ? Because, They Think It’s a Good Idea, dirigée par Jan Verwoert en 2009. Parmi les endroits où elle a exposé, notons Stride Gallery à Calgary ainsi qu’Art Mûr et The Basement Gallery à Montréal en 2009. Megan Hepburn est maintenant récipiendaire du prix Plaskett 2010 pour son excellence en peinture.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Megan Hepburn reçoit le prix à Québec en mai 2010.
    Megan Hepburn reçoit le prix à Québec en mai 2010.
  • Joseph Plaskett et Landon Mackenzie, membre de la Fondation et de l
    Joseph Plaskett et Landon Mackenzie, membre de la Fondation et de l'Académie.
  • Megan Hepburn avec Joseph-Richard Veilleux, l
    Megan Hepburn avec Joseph-Richard Veilleux, l'organisateur du 130e anniversaire de l'Académie.
  • Landon Mackenzie clôt la réception de remise du prix Plaskett au Château Frontenac.
    Landon Mackenzie clôt la réception de remise du prix Plaskett au Château Frontenac.






caption_fr
Publicité parue dans la revue Canadian Art,
numéro d'automne 2009. Graphisme : Tobias Ottahal.

Lauréat 2009 - Vitaly Medvedovsky


Vitaly Medvedovsky est né à Kharkov en Ukraine et a immigré au Canada en 1998. Après avoir reçu un baccalauréat en arts visuels d’OCAD University en Ontario, il a complété une maîtrise en peinture à l’Université Concordia à Montréal. Il a participé à des expositions de groupe à Montréal, Toronto, Philadelphie et Los Angeles. Il a été le récipiendaire de nombreux prix, y compris le prix de la Fondation Elizabeth Greenshields et une bourse d’études de l’Université Concordia.

En tant que lauréat du prix Plaskett 2009 et du prix Winsor à l’Université Concordia, le candidat à la maîtrise Vitaly Medvedovsky s’attire une reconnaissance nationale. Né dans l’ex-URSS, l’artiste s’appuie sur ses souvenirs fragmentaires de l’Union soviétique pour reconstituer le berceau de son enfance, qui s’est effondré quelques mois après son départ. Medvedovsky refuse de se complaire dans la nostalgie pure, amalgamant des références historiques à des éléments imaginaires. Puisque son pays d’origine a disparu, il prend la liberté de combler les vides.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Le lauréat 2009, Vitaly Medvedovsky, avec les membres de l
    Le lauréat 2009, Vitaly Medvedovsky, avec les membres de l'Académie Gary Neill Kennedy et Landon Mackenzie à la remise du prix lors de l'assemblée générale annuelle de l'Académie à Calgary en juin 2009.
  • Les académiciens et la communauté artistique de Calgary à la réception de remise du prix, à la galerie Stride, en juin.
    Les académiciens et la communauté artistique de Calgary à la réception de remise du prix, à la galerie Stride, en juin.
  • Vitaly Medvedovsky reçoit le prix Plaskett de Landon Mackenzie, de l
    Vitaly Medvedovsky reçoit le prix Plaskett de Landon Mackenzie, de l'Académie.
  • Vitaly Medvedovsky avec un de ses tableaux à la réception de remise du prix, à la galerie Stride.
    Vitaly Medvedovsky avec un de ses tableaux à la réception de remise du prix, à la galerie Stride.






caption_fr
Nam Duc Nguyen avec Joe Plaskett

Lauréat 2008 - Nam Duc Nguyen


Nam Duc Nguyen est né à Edmonton en 1982. Il a étudié à Emily Carr University of Art + Design à Vancouver où il a obtenu son baccalauréat en 2005. Il a complété sa maîtrise à NSCAD University à Halifax en 2008 et a reçu la bourse Harrison McCain ainsi que le Graduate Fellowship Award de NSCAD University en 2006.

En 2007, il a été finaliste pour le Concours de peintures canadiennes de la banque RBC. Les tableaux de Nguyen ont fait l’objet de plusieurs articles. Notons quelques-unes de ses récentes expositions, toutes en 2008 : Image Object Material à la galerie Anna Leonowens (NSCAD University), 4x4 à la galerie Sees (Halifax) et Strange and Fantastic à la galerie Ideal (Calgary).

Nguyen s’est installé à Berlin en 2009 grâce au prix Plaskett et y vit et travaille toujours. Site web : www.nampainting.com


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • Nam Duc Nguyen avec Joseph Plaskett à Emily Carr University of Art + Design, 2008.
    Nam Duc Nguyen avec Joseph Plaskett à Emily Carr University of Art + Design, 2008.
  • Nam Duc Nguyen avec Joseph Plaskett à Emily Carr University of Art + Design, 2008.
    Nam Duc Nguyen avec Joseph Plaskett à Emily Carr University of Art + Design, 2008.






caption_fr
Todd Tremeer, Gun Deck

Lauréat 2007 - Todd Tremeer


Todd Tremeer est né en 1971 à Bowmanville en Ontario. Il a étudié à OCAD University ainsi qu’à l'University of Guelph en Ontario. Il a complété sa maîtrise à Western University, Ontario où il a reçu le prix Mary Routledge et la bourse Visual Arts Research and Travel.

Quelques-unes de ses expositions individuelles récentes incluent A Past Again au Cambridge Centre for the Arts (Ontario) et à Station Gallery (Whitby, Ontario) en 2009 ; Replay à la Latcham Gallery (Stouffville, Ontario) en 2009 ; Painting History/History Painting à la MacIntosh Gallery de Western University en 2007; et Things Unseen au Visual Arts Centre à Bowmanville (Ontario) en 2006.

Le travail de Tremeer a fait l’objet de plusieurs articles et catalogues et il est le lauréat du prix Plaskett 2007. Site web : www.toddtremeer.com






caption_fr
Ehryn Torrell, The Pink House, vue de l'exposition

Lauréate 2006 - Ehryn Torrell


Ehryn Torrell est née en 1977 à Newmarket au Canada et a étudié à McMaster University à Hamilton en Ontario. Elle a complété sa maîtrise à NSCAD University, Halifax, en 2006 où elle a reçu la bourse Joseph Beuys Memorial et le deuxième prix lors du colloque de recherche de deuxième cycle (Graduate Research Conference).

En 2004 elle a été en résidence au Banff Center, Alberta. Ehryn Torrell a exposé son travail à travers le Canada et a fait l’objet de plusieurs articles et publications, dont récemment Carte Blanche Vol. 2 : Painting, publié par la Fondation Magenta en 2008.

Sa plus récente exposition individuelle, The Pink House, a été présentée au Centre des arts actuels Skol à Montréal et à la galerie Connexion de Fredericton au Nouveau-Brunswick en 2008. Torrell a reçu des bourses du Conseil des arts en 2007, 2008 et 2010 et le prix Plaskett en 2006. » Site web : www.ehryntorrell.com






caption_fr
Jennifer Lefort, Full of Yellow, 2005

Lauréate 2005 - Jennifer Lefort


Jennifer Lefort est née en 1976 à Montréal (Canada) et a complété avec mention un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia à Montréal en 2002. Elle a obtenu sa maîtrise de York University à Toronto en 2006 et a reçu la bourse Graduate Development et la bourse d’études Ontario Graduate en 2005.

L’artiste a exposé ses tableaux dans plusieurs galeries à Montréal, Toronto et Vancouver. Elle a fait l’objet de publications et articles. Elle est représentée par la galerie Parisian Laundry à Montréal.

Son exposition individuelle intitulée After Berlin (2007) est venue après avoir reçu le prix Plaskett, ce qui l’a amenée à séjourner à Berlin. Elle a été finaliste au Concours de peintures canadiennes de la banque RBC en 2007. Jennifer Lefort vit et travaille à Toronto. » Site web : www.parisianlaundry.com






caption_fr
Mark Neufeld et Joe Plaskett

Lauréat 2004 - Mark Neufeld


Mark Neufeld est né à Ladner au Canada et a obtenu un baccalauréat d’Emily Carr University of Art + Design à Vancouver en 1997. Il a complété sa maîtrise à l’University of Victoria en 2005 où il a reçu deux bourses de recherche et la bourse d’études Jessie Allan Forsythe. Il a également reçu une subvention de projet du Conseil des arts en 2007.

Neufeld a été le premier lauréat du prix Plaskett en 2004 et depuis, il a partagé son temps entre Berlin et Vancouver. Il a montré ses œuvres dans plusieurs expositions (individuelles et collectives) internationales à Berlin, en Norvège, à Melbourne, à Seattle, ainsi qu’à Vancouver et Victoria.

Neufeld a fait l’objet de plusieurs articles et publications, dont récemment dans Carte Blanche Vol. 2 : Painting, publié par la Fondation Magenta en 2008.

Sa récente exposition individuelle s’intitulait The Greenorn à la galerie Peter Wilde (Berlin). Neufeld enseigne la peinture à Emily Carr University of Art + Design à Vancouver et à University of Victoria. » Site web : www.markneufeld.com






caption_fr
Joseph Plaskett avec Mario Ducet

Exposition des lauréats des cinq premières années, 2004 - 2008


Nam Duc Nguyen, Todd Tremeer, Ehryn Torrell, Jennifer Lefort, Mark Neufeld

Concourse Gallery Emily Carr Institute of Art + Design
1399 Johnston Street, Vancouver (Canada)
Du 24 mai au 5 juin 2008

En 2004, Joseph Plaskett a établi l’un des prix artistiques les plus importants au Canada pour les étudiants canadiens en peinture. Chaque récipiendaire reçoit 25 000 $ pour voyager et étudier à l’étranger, reproduisant une opportunité offerte à Joseph Plaskett au début de sa carrière.


Cliquer sur une image pour l'agrandir
  • John Vogel, de la Fondation Plaskett, à la réception du prix Plaskett.
    John Vogel, de la Fondation Plaskett, à la réception du prix Plaskett.






back to top